Accueil » Santé » Le bulldog anglais et le syndrome brachycéphale

Le bulldog anglais et le syndrome brachycéphale

Propre aux animaux à face plate, le syndrome brachycéphale est un cas sanitaire qu’il ne faut pas négliger. Chez le bulldog anglais, il s’agit de l’une des premières causes de mortalité. Les vétérinaires et les chercheurs se sont penchés sur ce cas depuis bien des années et aujourd’hui des solutions chirurgicales sont proposées aux propriétaires d’animaux brachycéphales pour veiller au bien-être et à la longévité de ces derniers. Tous les bulldogs sont atteints à de ce cas, mais certains le vivent mieux que d’autres. Alors, que devez-vous savoir sur le syndrome brachycéphale ?

 

Qu’en est-il vraiment du syndrome brachycéphale ?

BULLDOG 4

Le syndrome brachycéphale n’est pas vraiment une maladie. Il s’agit plus précisément d’une malformation du système respiratoire qui a des conséquences sur le système digestif. Ce syndrome se caractérise par les narines sténosées, le voile du palais épaissi et allongé, les cartilages du larynx éversés, une trachée affaissée, un pylore rétréci et un œsophage exposé à des risques d’inflammation.

À cause de cette morphologie entassée de la voie respiratoire, le bulldog a souvent du mal à respirer. Le fait est que, lorsque le bulldog respire, son thorax se gonfle et sa voie respiratoire supérieure se retrouve aspirée notamment à cause de l’étroitesse de cette partie de son système respiratoire. Ce problème respiratoire affecte également l’appareil digestif du bulldog, car le relâchement au niveau de son pharynx provoque une aspiration de l’estomac.

Il n’existe donc pas de bulldog non atteint par le syndrome brachycéphale. Cependant, pour limiter les cas les plus extrêmes, vous êtes conviés à demander les fiches de santé des parents d’un chiot bulldog anglais avant de vous en acquérir un. Il ne faut pas oublier que l’hérédité influe toujours dans ce genre de cas.

Les symptômes du syndrome brachycéphale

Les bulldogs anglais sont réputés pour avoir des problèmes cardiaques

Pour définir où en est votre bulldog avec le syndrome brachycéphale, vous devez connaître les symptômes liés au cas. Le premier indicateur de ce syndrome est le ronflement. L’intensité du ronflement définit le stade du syndrome vu que la majorité des bulldogs ronfle. La difficulté respiratoire est le deuxième symptôme du syndrome brachycéphale. Le chien s’essouffle rapidement, il respire d’une façon accélérée de sorte à émettre un bruit de ronflement et certaines fois, une syncope s’ensuit.

Les symptômes de ce syndrome liés à la voie digestive sont : la régurgitation, le vomissement et l’excès de salive. Ces trois symptômes sont contrôlés chez un individu moins exposé au syndrome brachycéphale. Toutefois, ils surviennent lorsque le bulldog entre dans la tranche d’âge du sénior. En outre, à cause de la difficulté respiratoire, le cœur du bulldog subit un dysfonctionnement qui entraîne une insuffisance cardiaque au fil du temps.

Les mesures à prendre

bulldog soleil

D’après ce que nous venons de voir ci-haut, le syndrome brachycéphale entraîne de grands désagréments dans la vie quotidienne du bulldog anglais et peut lui être fatal. Pour le préserver au maximum de cette malformation, nous devons en premier lieu surveiller son alimentation pour ne pas que de problèmes d’embonpoint viennent compliquer le cas déjà délicat. Ensuite, il faudra limiter ses activités physiques et limiter son exposition à la chaleur et à l’humidité.

À ces mesures de base s’ajoutent les mesures cliniques. Dès son plus jeune âge, il faut emmener le bulldog chez le chirurgien vétérinaire pour que celui-ci puisse faire une endoscopie complète de ses voies respiratoires et digestives afin de déterminer l’état du syndrome brachycéphale. Si le syndrome est déjà très visible à ce stade-là, il faudra envisager des chirurgies réparatrices des voies respiratoires et digestives. Ces chirurgies s’effectuent rapidement et sans difficulté par les professionnels.

La première partie de la chirurgie concerne la rhinoplastie qui consistera à élargir les narines du bulldog. La deuxième partie consiste à une opération du palais ou palatoplastie. Dans ce procédé, le voile du palais sera raccourci. Troisièmement, le chirurgien effectuera une chirurgie du larynx qui se caractérisera par une ouverture de cette partie de la voie respiratoire pour faciliter le passage de l’air dans l’œsophage. Plus tôt ces opérations sont effectuées, mieux se portera votre bulldog anglais.

Suivi post opératoire du bulldog anglais

dresser bulldog

Après une telle intervention chirurgicale, il faut suivre de près le bulldog anglais. Le vétérinaire vous donnera déjà les médicaments nécessaires à sa rémission, mais de votre part, vous devez prendre quelques précautions. Tout d’abord, limitez l’exposition du bulldog aux poussières, donc assurez-vous de bien passer l’aspirateur chez vous lorsque le toutou rentre. Ensuite, donnez-lui essentiellement de la nourriture molle les trois premiers jours qui suivent l’opération. Cependant, vous pouvez lui donner de la viande tendre, sans os évidemment.

En outre, les promenades et les activités qui évoquent trop d’efforts sont à proscrire jusqu’à la complète rémission du bulldog anglais. Évitez également de stresser le petit compagnon autant que possible pour ne pas mettre trop à l’épreuve son système respiratoire. Il est préférable de ne pas trop mêler le bulldog aux animaux à poil long durant la période de rémission pour ne pas qu’il inhale les microbes se trouvant sur le pelage de ces derniers. Pour finir, respectez bien les visites post opératoire pour ne pas avoir de mauvaises surprises.

 

Le syndrome brachycéphale est donc un cas sanitaire qu’il faut surveiller au moment même où le jeune bulldog est adopté. Une négligence de ce syndrome aura de lourdes conséquences sur la vie du bulldog anglais. Protégez votre chien et faites le nécessaire pour qu’il puisse vivre longtemps et heureux. Outre, comme la chaleur est l’ennemi numéro un des animaux qui vivent avec ce syndrome apprenez à protéger votre bulldog de la forte chaleur.

Prenez soin de votre Bulldog - Assurez-le !

Cliquez-ici pour comparer les assurances

Commentaires

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*