Accueil » Santé » Prendre soin d’un bulldog anglais âgé : Partie 2

Prendre soin d’un bulldog anglais âgé : Partie 2

Si vous avez lu l’article traitant de la première partie de comment prendre soin d’un bulldog anglais âgé , vous seriez sûrement impatient d’en savoir plus sur ce qui en est de la vieillesse de votre bulldog anglais. Dans le premier article, nous avons vu un ensemble de ce que nous devons faire dans le quotidien du bulldog anglais âgé. Dans cette deuxième partie, nous allons voir de près les maladies dégénératives retrouvées chez le bulldog âgé et les précautions à prendre face à celles-ci.

Les maladies dégénératives du bulldog anglais

Avant de commencer, nous allons énumérer quelques maladies qui frappent souvent les bulldogs anglais seniors. En premier lieu nous avons la perte progressive de l’acuité visuelle et du sens de l’ouïe. Ensuite, nous avons les problèmes respiratoires, les maladies cardiaques, les maladies du foie et des reins. Viennent après cela les problèmes des articulations du bassin et des pattes.

Pour prévenir ces maladies, pour les soigner et pour porter assistance au vieux bulldog anglais, votre première solution doit être le vétérinaire. Cependant, nous allons essayer de voir ensemble les mesures à prendre pour préserver le bien-être du bulldog âgé malgré ces maladies dégénératives.

Perte de la vue et de l’ouïe

Perte de la vue et de l’ouïe

Pour la perte de la vue et de l’ouïe de votre bulldog anglais sachez que le phénomène est naturel chez un canin vieillissant. Pour y remédier, faites sentir à votre chien qu’il est encore bien en vie, en l’assistant au mieux. Comme il ne peut ni voir ni entendre, assistez-le pour aller jusqu’à sa gamelle, à sa fontaine à eau ou pour aller dans son lit.

En outre, vous pouvez demander un collyre qui traitera le ralentissement du durcissement de la rétine chez le vétérinaire pour que votre chien puisse conserver sa vue un peu plus longtemps. Face aux incapacités de votre bulldog anglais, vous pourriez perdre patience, mais ne le lui faites pas sentir, car ce chien est très réceptif et la tristesse pourrait rendre ses années de senior encore plus pénible !

Maladie du cœur, du foie et des reins

Ces trois maladies sont souvent liées chez le bulldog, elles peuvent être génétiques, elles sont liées à la vieillesse, mais elles peuvent également être dues à une hygiène de vie mal gérée par le maître. L’insuffisance cardiaque se manifeste par une difficulté respiratoire ou par des toux, les maladies hépatiques par un grand besoin d’eau et la maladie des reins par l’amaigrissement, le vomissement, ou par une haleine qui sentira l’urée.

Pour prévenir ces trois maladies, il faut donner une alimentation équilibrée au jeune bulldog. Favorisez la prise d’aliments riches en oméga 3 pour entretenir son cœur. Faites lui faire du sport et par-dessus tout, donnez de l’eau filtrée à votre bulldog anglais en lui faisant boire avec une fontaine équipée de filtre. Pour le bulldog anglais senior déjà atteint, il ne reste plus qu’à aller chez le vétérinaire pour prendre une prescription de médicaments et de compléments alimentaires pour chien.

Sachez que même un jeune bulldog pourrait être victime de ces trois maladies. Pour le bien-être de votre chien, mais aussi pour votre sécurité émotionnelle, traitez ces maladies aussitôt qu’elles sont dépistées. Donc, depuis son jeune âge, emmenez votre bulldog voir le vétérinaire tous les trois ou six mois pour lui faire un bilan de santé.

Arthrose et myélopathie dégénérative

Arthrose et myélopathie dégénérative

L’arthrose est une maladie qui survient souvent avec l’âge chez le bulldog. Elle se manifeste par la difficulté à marché et par l’abattement. Si votre bulldog est atteint d’arthrose, il aura de moins en moins envie de sortir pour les promenades et pourrait même couiner de douleur lorsqu’il se déplace. La cause de cette maladie est une alimentation trop grasse et par la même occasion le surpoids.

La myélopathie dégénérative est par contre une maladie qui peut arriver à tous les chiens. Il s’agit d’une paralysie qui commence au niveau du bassin pour se propager dans les pattes inférieures. S’il est atteint de cette maladie, le bulldog trainera ses pattes inférieures et ne ressentira plus rien au niveau de ces membres-là. Malheureusement, il n’existe pas encore de cure pour cette maladie.

Dans tous les cas, pour préserver votre bulldog anglais sénior de ces problèmes articulaires, donnez-lui des compléments alimentaires riches en collagènes que vous trouverez auprès de votre vétérinaire. Pour la myélopathie dégénérative, la prothèse est toujours envisageable pour lui faciliter la vie, mais pas pour le guérir.

Faire de ses derniers jours un régal

Bien que cela puisse être assez triste, nous ne devons pas nous laisser abattre face à la réalité qui attendra notre bulldog senior. Lorsque ces maladies dégénératives arrivent, vous devez être patient, câlin et compréhensif avec votre bulldog anglais. Ne le laissez pas s’abattre dans son coin et donnez-lui toujours autant d’amour que lors de son jeune âge.

Parfois, il sera facilement irritable, mais ne le brusquez pas ; caressez-lui le dos deux secondes pour lui faire comprendre que vous êtes là pour lui. Pour ce qui est du sport et des promenades, ne lui forcez plus et laissez-le se dandiner dans le jardin lorsqu’il le voudra. Quant à son alimentation, ne lui donnez qu’une alimentation saine et équilibrée.

 

Donc, en vieillissant, le bulldog anglais peut vivre de pénibles mois à cause des maladies dégénératives. Bien qu’il soit possible de l’aider à aller mieux avec les médicaments, la meilleure façon de lui épargner les souffrances de la vieillesse est de lui donner un bon équilibre de vie durant son jeune âge.

Prenez soin de votre Bulldog - Assurez-le !

Cliquez-ici pour comparer les assurances

Commentaires

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*